Aller au contenu

Le noeud de coeur

C’est un noeud autobloquant. Il est surtout utilisé pour assurer un second à partir d’un relais. Sa confection est facile. Il faut seulement s’assurer que le grimpeur en second est bien sur le brin situé à l’extérieur des deux mousquetons et non sur le brin central. Un gros inconvénient : Il est pratiquement impossible de donner du mou sous tension. Une manoeuvre permet d’y arriver, mais elle occasionne une chute du second d’une hauteur égale à la quantité de mou donné.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *