Aller au contenu

Une visseuse pour ouvrir ses voies

Introduction

Vous ouvrez régulièrement des voies sur SAE? Les prises avec vis à bois vous font peur? Vous voulez démonter des voies à la vitesse de l’éclair? Investissez donc une visseuse sans fil, mais pas n’importe la quelle!
Les 3 principaux critères à prendre en compte sont: Le couple exprimé en Newton.mètres, le poids de l’engin et bien-sur le rapport qualité/prix.

Le couple nécessaire au bon serrage des prises avec vis à têtes plates ou fraisées est d’environ 50Nm. Pour les micro prises, ou les prises à fixer exclusivement avec des vis à bois, le couple est bien plus faible, de l’ordre de 6-10Nm. Le couple est assez simple à représenter, 50Nm, c’est comme si vous mettiez une masse de 5 Kg au bout d’un levier d’1 mètre.

 

Plusieurs type de visseuses
  1. Les visseuses sans fil dites « classiques »
  2. Les visseuses sans fil à percussion
  3. Les visseuses sans fil à choc
  • Les visseuses dites classiques, sont parfaites pour monter des étagères Ikéa mais pas adaptées à  nos contraintes qui rappelons-le sont: Disposer d’un couple important, et d’un poids plume. La plupart de ces visseuses ne dépassent pas les 30Nm et pèsent plus d’1.5Kg.
  • Les visseuses à percussion sont lourdes, très lourdes! On dépasse souvent les 2 kilos et n’avons toujours pas le couple nécessaire au bon serrage des prises. Ces visseuses sont en réalité des perceuses-visseuses, la percussion est utilisée pour percer un matériau dur, le béton par exemple. L’utilisation d’un tel engin en mode percussion sur le mur aurait des conséquences assez dérangeantes. En effet, la frappe se faisant dans le sens longitudinal de la vis, vous avez toutes les chances de faire tomber votre insert de prise derrière le mur ou de le casser. Rien de plus désagréable que de se retrouver avec un trou sans insert! Adieu le mouv’ de rêve que vous aviez imaginé.
  • Les visseuses à choc sont LES visseuses de l’ouvreur sur SAE! Elles ont tout pour plaire: Couple élevé pour la plupart des modèles (bien supérieur à 50Nm) et légères, moins de 1,5Kg batterie comprise. Le bruit généré par l’appareil pourrait faire penser qu’il s’agit là d’une visseuse à percussion. Et bien non, c’est ici que se trouve toute la subtilité, une visseuse à choc frappe, tout comme celle à percussion, mais cette fois ci dans le sens de rotation de la vis!  Ainsi, plus de problèmes d’inserts qui disparaissent derrière le mur! Ne vous ai t’il jamais arrivé, pour déloquer une vis de frapper sur le bout de votre clef 6 pans? Si! La visseuse le fait pour vous, mais plusieurs fois par secondes! La technique est redoutable. Les garagistes l’ont compris depuis longtemps,ils utilisent ce matériel pour bloquer/débloquer les roues de voiture, eux travaillent cependant avec de l’air comprimée à la place de la batterie électrique.

Lors d’un vissage avec une visseuse classique, le poignet de l’opérateur, (vous) doit opposer une force inverse à la force exercée pour réaliser le vissage! (oui, sinon c’est vous qui tournez autour de la vis!) Quand on a les deux pieds au sol, c’est simple, quand on est suspendu dans le baudrier, les pieds dans le vide avec une main pour s’équilibrer parce-que votre voie fait un zigzag, c’est beaucoup plus difficile!
Le système à choc nous libère de cette contrainte, ce sont les massettes de la visseuse qui font tout le travail, la visseuse pourrait se tenir de deux doigts! Le rêve devient réalité!

OK, c’est parfait tout ça, mais il doit bien y avoir des inconvénients?

Oui! Tout d’abord le bruit! N’oublions pas que ce sont des petits marteaux qui frappent plusieurs fois par secondes le système de rotation! Un marteau ça fait forcément du bruit.
Le type de mandrin utilisé sur ces machines est souvent un mandrin type 6 pans 1/4, impossible donc de l’utiliser avec des forêts, par conséquent la visseuse est donc réservée à des travaux de…. vissage.

Le modèle testé est approuvé pour les travaux d’ouverture est un modèle de chez hitachi, le WH10DL. Il existe je pense d’autres modèles, mais n’ai eu l’occasion de ne tester que celui-ci. Quelques caractéristiques:

Poids de 900 grammes, batterie comprise
Couple de 105Nm (rappelons que 50 sont suffisants pour serrer vos prises)
Vitesse de rotation de 0 à 1200tr/min, régulée par la gâchette (obligatoire pour ne pas foirer ses inserts)
2 batteries fournies (charge complète en 40min)
Prix: Aux alentours de 210€ TTC en 2012

On déplorera cependant le nombre d’accessoires fournis, seulement 1 embout cruciforme! Pour les embout N°6 et N°8, vous pouvez par exemple les trouver chez jegrimpe.com, car pas facile à trouver dans le commerce. Le manque d’un système de débrayage est aussi dommageable (mais dans ce cas, on dépasse les 300€)

Conclusion

Investir dans une visseuse ne vous fera pas gagner des heures dans l’ouverture de vos voies (sauf si celles-ci sont déjà tracées); mais vous procureras un plus grand confort de travail. Pour démonter, par contre, là il n’y a pas photo vous opérerez à la vitesse de l’éclair!

Attention:  Il convient de porter la plus grand attention aux premiers tours de vis, commencez tout doucement (d’où l’utilité de pouvoir réguler la vitesse), sinon vous abîmerez vos vis et surtout vos inserts. Apprenez également à jauger la force de vissage (certains modèles de visseuse sont débrayables). Sinon, crac, la prise part en miettes. Comme dit précédemment, l’opérateur ne ressent aucune force; cela peut être déroutant au départ pour justement trouver le couple correct de serrage.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *