Aller au contenu

Notions de physique

Notions de forces

Une force est une quantité mathématique se définissant par un point d’application, une direction, un sens et une grandeur. Elle est représentée par un vecteur. Ainsi comme on le voit sur la figure ci-dessous, le poids d’un corps (P) peut être représenté par un vecteur dirigé vers le bas, d’une longueur proportionnelle à la masse du corps et s’appliquant sur le centre de gravité de ce corps. Pour que l’objet ne tombe pas il faut que le support exerce sur ce dernier une force de grandeur équivalente dirigée en sens inverse s’appliquant également sur le centre de gravité du corps considéré. On dit que le corps est à l’équilibre car la somme des deux vecteurs est égale à zéro.

Pour faire la somme de deux vecteurs, on trace le parallélogramme ayant pour cotés adjacents les deux vecteurs considérés, la diagonale du parallélogramme ainsi obtenu, partant du sommet commun des deux vecteurs, qui est aussi le point d’application des forces, est alors la somme des deux vecteurs. Ainsi dans la figure ci-contre le vecteur R est la somme des vecteurs R1 + R2

 L’effet poulie

 

A l’équilibre, l’intensité de la force F est égale à celle de P et l’intensité de la réaction R du support est égale à l’addition des forces P et F.

Dans le cas, par exemple d’un grimpeur pesant 75 kg qui est bloqué par son assureur exerçant donc une force F=75 kg également, la résultante R=P+F fait que le point d’assurage supporte 150 kg, alors que pour un grimpeur vaché ou redescendant en rappel il ne supporterait que 75 kg.

Ceci a pour conséquences que le point d’ancrage doit offrir une résistance double de la force de choc en cas de chute. Pour une force de choc de 600 kgf il doit supporter 1200 kgf

Ceci implique encore que, sur des points douteux, il vaut mieux descendre en rappel qu’en moulinette. Pour coupler des coinceurs il vaut mieux le cas de la figure 3 que celui de la figure 4.

 

 La chute

Dans cette formule on néglige les frottements de la corde dans les mousquetons.

Pour plus de détails

Les seuls paramètres sur lesquels le grimpeur puisse intervenir sont la hauteur de chute et la longueur de corde, donc le facteur de chute.

Le facteur de chute est le rapport entre la hauteur de la chute et la longueur de corde utilisée pour l’enrayer. Le grimpeur devra s’efforcer de le réduire au maximum.

 

Les couplages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *