Aller au contenu

Chris Sharma

Elevé à Santa Cruz, Californie, US, Chris Sharma débute l’escalade à l’âge de 12 ans et démontre rapidement un talent naturel exceptionnel. A 14 ans, il remporte le Sport Climbing Nationals et l’année suivante réalise sa première voie en 8c/5.14c (Necessary Evil). A l’âge de 15 ans, il a déjà grimpé la plupart des voies les plus difficiles d’Amérique et s’est classé second de la Coupe du Monde.

En 2001, Sharma conclut son projet à long terme Realization, à Céüse, France, qui est généralement considéré comme la première réalisation mondiale en 9a+/5.15a, le plus haut niveau atteint à cette date. Cette voie est également connue sous le nom de Biographie, nom donné par Jean-Christophe Lafaille, qui équipa la ligne en 1989. Arnaud Petit ne parvenant pas à enchaîner l’intégralité de la voie avait posé un relais intermédiaire d’où une certaine confusion sur le nom de la voie. En France c’est l’ouvreur qui baptise la voie (celui qui équipe) aux Etats-Unis c’est le premier à l’enchaîner. Biographie et Réalization sont donc une même voie, la première partie n’ayant pas de nom. Il existe également une polémique quant à savoir s’il s’agit réellement du premier 9a+/5.15a réalisé puisque deux autres voies affichaient déjà cette cotation à l’époque de la première ascension de Realization/Biographie. Ces deux voies étaient cependant assez controversées car cotées par leurs premiers réalisateurs et ne sont généralement pas considérées comme 9a+/5.15a par consensus (Chris Sharma préfère ne pas coter les voies et n’a pas coté Realization/Biographie).

Sharma remporte une étape de Coupe du Monde d’escalade en 2001 mais est déclassé après avoir été testé positif au THC (Cannabis).

En septembre 2006, Sharma achève son projet le plus difficile depuis Realization/Biographie, un deep-water solo (solo au-dessus de l’eau) sur un îlot rocheux en forme d’arche de 20 mètres nommé, Es Pontas, au large de Majorque, Espagne. Le crux de la voie consiste en un difficile mouvement dynamique, un jeté à plus de 10 mètres au-dessus du niveau de l’eau, qui, apparemment, a demandé à Sharma plus de 50 essais avant de réussir. La voie porte provisoirement le nom de l’îlot et n’a pas encore été cotée.

Sharma à réalisé d’autres ascensions renommées telles que The Mandala, un bloc à Bishop, Californie, US, Witness the Fitness à Horseshoe Canyon Ranch, Arkansas, US, et la troisième ascension d’une voie sportive en Espagne appelée La Rambla (Original), parmi d’autres (voir ci-dessous).

Le 12 septembre 2008, Sharma réussit un projet de longue date: Jumbo Love à Clark Mountain, aux États-Unis. Il décide cette fois de coter la voie, lui attribuant 9b ou 5.15b.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *